x

En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
> En savoir plus

Projet éducatif du CE


RETOUR

 




La commission des activités sociales, qui s’est réunie le 20 juin 2011, a précisé le projet éducatif du Comité d’Etablissement.





Préambule

Ce document vise à clarifier la finalité de l’action du Comité d’Etablissement des cheminots du Nord-Pas-de Calais vers les jeunes en précisant sa raison d’être, les destinataires des actions et la nature des actions. Il s’applique dans l’ensemble des activités du CE.

Un CE a une action spécifique par rapport à d’autres structures (services sociaux de l’entreprise, municipalité…) Le CE est géré par des élus sur la base d’un mandat syndical ; à ce titre le CE est porteur d’un projet de société et a une fonction sociale et économique qui va au-delà de la simple consommation de bien. En permanence, le comité fait la distinction entre la demande des cheminots, les besoins des cheminots et le projet social et spécifique du CE.

Périmètre de l'action du comité

Le CE organise des séjours de 5 ou 6 jours qui ont entre autre l’objectif de préparer les enfants ou les jeunes à un départ plus loin et plus longtemps avec le CCE SNCF.

Ces séjours sont destinés à accueillir, pour un temps limité, les jeunes de 6 à 16 ans en vacances. Ils sont ouverts à tous les enfants du personnel de la SNCF en activité (agents du cadre permanent, auxiliaires et contractuels) ou en retraite (pensionnés, veufs ou veuves d’agents) et aux enfants du personnel du Comité d’Etablissement.

Le lien avec les parents

Le temps des vacances est un temps libre qui complète le temps éducatif. Si l’école privilégie le savoir, le temps de loisirs laisse la place au savoir-faire, au savoir être, au savoir vivre ensemble. Même si les séjours sont de courte durée, il faut apprendre à respecter le temps de l’enfant en instaurant des temps d’échange.

Lors des séjours encadrés par le CE, la légitimité des parents reste entière. L’éloignement temporaire doit conduire le CE à mettre en œuvre des moyens de communication avant, pendant et après le séjour. Les parents sont associés en amont et en aval au déroulement du séjour.

Une responsabilité dans les choix

L’exclusion culturelle est l’obstacle principal à l’égalité et à la solidarité. Pour le CE, la culture n’est pas accumulation, mais appropriation. La lecture et l’écriture sont des passerelles essentielles pour rompre les obstacles au rapport à la culture. Notre objectif est de supprimer les inégalités entre les individus.

En facilitant l’accès au sport, aux activités artistiques, à la culture, le CE ne doit pas susciter des comportements de consommateurs, de zapping sans qu’il y ait ni sens, ni projet. Même au travers d’activité de loisirs, le CE encouragera les pratiques ayant du sens.

Le CE propose d’agir en médiateur et en lieu d’expression dans les valeurs portées par les mouvements d’éducation populaire. Les champs d’intervention du CE porteront sur l’ensemble des modes d’expressions culturelles (cinéma, musique, lecture, peinture…) avec pour spécificité de valoriser les actions les plus enrichissantes. Mêler le plus possible, éducatif et ludique, est aussi un principe qui tient à cœur le CE. Il ne s’agit pas tant d’imposer une démarche, ce qui serait synonyme d’échec, que de susciter le désir de découverte.

Respect de soi, de l’autre, de l’environnement

Le respect  de soi, des autres et de l’environnement est une valeur éducative qui associe valeurs individuelles et valeurs collectives. Dans ses séjours, le CE favorisera :
  • Le respect de soi par l’estime de soi qui passe entre autre par l’hygiène de vie (bien dormir, s’alimenter, se soigner…) ;
  • Le respect de l’autre par le respect du travail de l’autre, par le respect du matériel, des décisions collectives, du respect de la différence ;
  • Le respect de l’environnement. Nous nous attacherons à aborder en particulier les notions du développement durable et de l’économie solidaire.

Ces trois formes de respect sont liées et excluent toutes formes de violence à soi, à l’autre et à l’environnement.

Comprendre et accepter l’autre dans ses différences

Sur l’ensemble des séjours, le projet éducatif s’organise dans un cadre de solidarité, de fraternité, de tolérance, de paix, de respect des autres et des différences. Les enfants ou les jeunes sont associés aux décisions quotidiennes dans un esprit de citoyenneté.

Pour se construire, l’enfant ou le jeune a besoin des autres parce qu’il est un être social. Notre projet éducatif veut donc permettre à tous les enfants ou les jeunes d’apprendre et de comprendre la richesse et les différences de l’autre et à le respecter et aussi permettre à chacun d’apporter une réponse personnelle aux actions proposées. Le CE inscrit donc en permanence son action dans la lutte contre toute forme d’exclusion. Il invite son encadrement à développer toutes initiatives qui permettent l’ouverture sur le pluralisme culturel.

Vivre ensemble

Apprendre aux enfants ou aux jeunes à vivre ensemble et à communiquer est un objectif fondamental de l’éducation, à la socialisation et au développement des valeurs de solidarité.

Notre projet éducatif se donne comme orientation d’amener les jeunes à découvrir les valeurs éducatives que sont la socialisation et la citoyenneté, centrées sur le bien d’une société, souhaitée la plus harmonieuse possible, et dans laquelle ils agissent déjà. C’est par l’expérimentation qu’ils doivent pouvoir être en mesure de participer à la société, de connaître, d’accepter et d’appliquer ses règles de fonctionnement.

Les actions menées devront permettre aux enfants ou aux jeunes à faire des choix, à élaborer des règles de vie commune, à participer, dans la mesure du possible, à l’organisation d’un planning d’activités et à éventuellement en accepter les modifications. En outre, ils pourront être amenés à avoir des projets et à se donner les moyens de parvenir à les réaliser, à persévérer dans leurs actions.

L’enfant et le jeune acteur est au centre du projet du CE.
L’enfant ou le jeune devra être au cœur du dispositif mis en place. Les actions devront prendre en compte chaque enfant ou jeune, tant dans son développement que dans sa réponse personnelle aux activités proposées. Le Comité d’Etablissement des cheminots du Nord-Pas-de-Calais considère qu’une méthodologie d’écoute et d’intégration de l’enfant ou du jeune dans le fonctionnement des activités est primordiale et doit être le plus possible partie intégrante de l’action.

L’enfant ou le jeune est un être global qui a droit à une existence et un développement propre. En conséquence, le séjour à thème est un lieu où tout sera mis en œuvre pour répondre aux droits, devoirs, besoins, intérêts et aspirations de l’enfant ou du jeune.



Haut de Page